Marseille : Le chauffard fonce sur les policiers qui ouvrent le feu et blessent l’un des occupants du véhicule


Illustration. (Thierry Lindauer/Photo PQR/La Montagne/Maxppp)

Un automobiliste a refusé le contrôle de police à Marseille ce mercredi soir. Il a ensuite forcé un barrage et les policiers ont ouvert le feu, blessant l’un des trois occupants du véhicule qui a été évacué à l’hôpital en état d’urgence absolue. Les deux autres ont été placés en garde à vue.

Un refus d’obtempérer est au départ de cette affaire. Un équipage de la brigade anticriminalité (BAC) a ordonné à un automobiliste de s’arrêter dans le 12e arrondissement mais ce dernier a pris la fuite selon nos informations, confirmant celles de La Provence.

D’autres équipages de police, notamment de la Compagnie de sécurisation et d’intervention (CSI), ont tenté de stopper le fuyard dans le 14e arrondissement. Le conducteur a refusé une nouvelle fois de s’arrêter et a forcé le barrage. Les fonctionnaires ont alors fait feu à plusieurs reprises, touchant l’un des trois occupants de cette voiture.

Un policier blessé

Âgé d’une vingtaine d’années, il a été transporté à l’hôpital alors qu’il était en état d’urgence absolue. Les deux autres hommes qui se trouvaient dans la voiture ont été interpellés et placés en garde à vue. Par ailleurs, un policier a été légèrement blessé lors du choc avec le véhicule du chauffard, qui n’était pas signalé volé.

Deux enquêtes ont été ouvertes, la première concernant les différents délits commis par le chauffard et la seconde qui a été confiée à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), comme à chaque fois qu’un policier fait usage de son arme. Les investigations permettront de déterminer si cet usage a bien été réglementaire.