Marseille : Le parquet ouvre une enquête après la mort d’un usager du métro par asphyxie lors d’un contrôle


Une rame du métro marseillais. (Illustration/photo bellena/shutterstock)

Un homme âgé de 40 ans est décédé dans le 2e arrondissement de Marseille alors qu’il faisait l’objet d’un contrôle dans le métro, par des agents de la RTM. Il aurait été victime d’une asphyxie selon les premiers résultats de l’autopsie. Une enquête a été ouverte.

19h00. Le parquet de Marseille a annoncé l’ouverture d’une enquête pour « violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner ». Les premiers résultats de l’autopsie du défunt font état d’un « syndrome d’asphyxie de mécanisme indéterminé ».

Le « voyageur s’est montré très virulent vis-à-vis de nos agents, il a été retenu en attendant l’arrivée de la police qui avait été appelée pour faire les contrôles nécessaires », a souligné Eric Beccaria, le directeur général de la RTM, à France 3. Il évoque « des coups portés sur les agents ».

12h05. Le contrôle a dégénéré et s’est terminé par un drame à Marseille ce mercredi soir rapporte La Provence. Un homme de 40 ans se trouvait à la station de métro de la Joliette dans le 2è arrondissement de Marseille vers 19 heures, lorsqu’il a été arrêté par les contrôleurs de la RTM (Régie des transports métropolitains).

Le ton serait monté et le quadragénaire aurait porté un coup de poing à l’un des agents, avant d’être amené au sol et maîtrisé. A l’arrivée des policiers, l’homme était inconscient. Des gestes de premiers secours ont été effectués et les marins-pompiers ont pris le relai dès leur arrivée.

La victime n’a malheureusement pu être réanimée. Elle est décédée, semble-t-il d’une crise cardiaque précise France Bleu. La RTM a indiqué que ses agents n’avaient pas commis de violences.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du drame.