Marseille : Les policiers s’approchent pour contrôler un couple, l’homme sort un revolver et les menace


Illustration Actu17 ©

Les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) de Marseille se sont dirigés vers un homme pour procéder à son contrôle. Il a alors exhibé une arme de poing.

Un simple contrôle qui s’est révélé être une intervention dangereuse. Un équipage de la BAC était en patrouille dans la nuit de jeudi à vendredi, dans la cité des Oliviers à Marseille (13e) lorsque les faits sont survenus. Un lieu connu pour abriter des trafics de stupéfiants.

Peu après 3 heures, les forces de l’ordre ont aperçu un couple qui marchait. Les policiers ont décidé de procéder à son contrôle, afin de s’assurer qu’il respectait bien les mesures de confinement. Alors qu’ils s’approchaient, l’homme a soudainement sorti une arme de poing et les a menacé.

Une situation inattendue qui a amené les fonctionnaires à braquer l’agresseur avec leurs armes de service, en lui ordonnant de lâcher son pistolet.

Un revolver alimenté avec huit cartouches

L’homme a finalement posé son arme, un revolver de calibre 22 LR qui contenait huit cartouches. Il a été rapidement maîtrisé et interpellé, tandis que la femme qui l’accompagnait, a hurlé dans le but de provoquer un attroupement selon une source policière. Plusieurs individus se sont rapprochés de l’intervention en cours, en vain.


Les policiers ont conduit l’interpellé âgé de 33 ans au commissariat, il a été placé en garde à vue. Ce dernier avait une petite quantité de résine de cannabis sur lui. Le Groupe d’appui judiciaire (GAJ) Nord a été chargé de l’enquête.

Un autre équipage de la BAC de Marseille a été braqué par le passager d’une voiture en fuite, ce lundi. L’homme était armé d’un fusil d’assaut de type Kalachnikov. Le véhicule a été retrouvé incendié peu après, sur la commune de Châteauneuf-les-Martigues.