Marseille : Quatre fusils dont une kalachnikov et des munitions saisis, quatre hommes interpellés


Quatre fusils dont une kalachnikov, ainsi que de la drogue, ont été saisis.

Les policiers de la brigade spécialisée de terrain (BST) ont repéré un homme déjà connu de leurs services lundi après-midi à Marseille. Il était recherché. Ce dernier a abandonné le fusil qu’il avait avec lui puis s’est réfugié dans un appartement. A l’intérieur, les forces de l’ordre ont découvert trois autres fusils, des munitions, de la drogue, et ont interpellé quatre hommes au total.

Avoir une bonne mémoire visuelle est un atout majeur pour les membres des forces de l’ordre. Les policiers de la BST Sud l’ont démontré lundi vers 16h30, lorsqu’ils ont repéré, durant leur patrouille, un homme qu’il savait visé par une fiche de recherche. Ce dernier, âgé de 24 ans, se trouvait dans la cité de la Cayolle (9e).

En voyant les forces de l’ordre, il a jeté la veste qu’il avait dans les mains et s’est mis à courir vers un immeuble, se réfugiant rapidement dans un appartement. Dans le manteau, les policiers ont découvert un fusil de calibre 12 approvisionné détaille une source proche de l’enquête. L’arme a été saisie et des renforts ont été demandés pour la suite de l’intervention.

Un officier de police judiciaire (OPJ) notamment s’est rendu sur place. Avec l’accord du parquet, les policiers ont pénétré dans l’appartement pour interpeller le fuyard qui refusait d’ouvrir. Une fois à l’intérieur, ils ont interpellé cet homme ainsi que trois individus qui se trouvaient avec lui. Âgés de 17, 24 et 25 ans, ils ont été placés en garde à vue. « En plus du suspect principal, deux d’entre eux étaient également recherchés dans le cadre d’une même affaire d’association de malfaiteurs », indique cette même source.

Deux fusils à canon scié et une kalachnikov

Au cours de la perquisition du logement, les policiers ont mis la main sur deux autres fusils à canon scié de calibre 12 avec plusieurs munitions, mais également sur un fusil de type Kalachnikov avec un chargeur approvisionné avec une vingtaine de cartouches. Un pistolet d’alarme a aussi été saisi, ainsi qu’environ un kilo de résine de cannabis, quelques grammes de cocaïne et près de 900 euros en numéraire.

Le quatuor se livrait-il à un trafic de stupéfiants, ainsi qu’à un trafic d’armes ? La direction zonale de la police judiciaire de Marseille (DZPJ) est saisie de ce dossier.