Marseille : Une femme rouée de coups au milieu de l’autoroute A50 pour un coup de klaxon

Illustration. (shutterstock)

Une automobiliste a été violemment agressée en plein milieu de l’autoroute A50 à Marseille ce dimanche, par un conducteur qu’elle venait de klaxonner. L’auteur présumé a été interpellé par la police et doit être jugé en comparution immédiate ce vendredi.

De nombreux automobilistes ont été témoins de cette scène à peine croyable. Vers 9 heures dimanche matin, une conductrice s’est retrouvée coincée sur l’autoroute A50, au milieu du trafic, par un autre automobiliste rapporte La Provence. Ce dernier l’a dépassée par la droite et lui a coupé la route. La conductrice venait de le klaxonner, ce qu’il n’aurait pas du tout apprécié.

Une fois la voiture de cette femme à l’arrêt, l’homme est descendu pour s’en prendre violemment à elle. La victime a été sortie de force de son véhicule puis rouée de coups. La compagne de l’agresseur a tenté de l’arrêter selon une témoin, mais elle a été frappée à son tour. Deux autres conducteurs sont intervenus et ont mis fin à cette agression. L’homme est remonté dans sa voiture et a pris la fuite.

La victime qui est une aide-soignante, a été conduite à l’hôpital pour recevoir des soins. Deux jours d’incapacité totale de travail (ITT) lui ont été attribués selon France 3.

Un homme de 36 ans déjà connu de la police

Les policiers de la CRS autoroutière ont été chargés du dossier et sont parvenus à identifier l’auteur présumé de cette agression. Des témoins ont en effet pris en photo la voiture du mis en cause, et donc sa plaque l’immatriculation. Le suspect de 36 ans a été interpellé à Roquevaire. Il était déjà connu pour des faits de violences conjugales.

Déféré, le trentenaire devait être jugé ce vendredi au tribunal correctionnel de Marseille, dans le cadre d’une comparution immédiate.

A Mougins dans les Alpes-Maritimes, ce lundi soir, un automobiliste a été agressé et poignardé par plusieurs personnes après avoir klaxonné suite à un refus de priorité. Les auteurs ont pris la fuite et une enquête a été ouverte.