Mayenne : La jeune joggeuse de 17 ans avoue avoir menti et ne pas avoir été «enlevée»

200 gendarmes ont participé aux recherches de l'adolescente. (photo Joel Le Gall/PhotoPQR/Maxppp)

La jeune joggeuse de 17 ans qui affirmait avoir été enlevée par deux individus en Mayenne, reconnait « avoir menti » et ne pas avoir été « enlevée » annonce le parquet.

Elle disait avoir été enlevée et séquestrée par deux individus qui roulaient à bord d’une camionnette verte, ce lundi après-midi, alors qu’elle faisait son footing en forêt de Bellebranche, près de Saint-Brice (Mayenne). Lisa, 17 ans, a reconnu ce vendredi « avoir menti » lors de son audition et ne pas avoir été « enlevée », annonce le parquet. Les enquêteurs avaient relevé de nombreuses incohérences dans le récit de la jeune fille lors de sa première audition.

« Selon elle, les blessures sont d’origine accidentelle. Elle aurait notamment découpé son tee-shirt avec une paire de ciseaux », précise le communiqué du parquet. Le véhicule décrit par la mineure n’avait été aperçu par aucun témoin, ni aucune vidéosurveillance. La jeune fille n’avait, en outre, pas livré de description des auteurs.

« Une procédure pour dénonciation d’infraction imaginaire »

Lisa avait également raconté avoir réussi à s’échapper du lieu où elle était retenue, avant de se réfugier dans un kébab de Sablé-sur-Sarthe (Sarthe), mardi soir. Elle a en fait marché jusqu’à cette commune située à une dizaine de kilomètres de son domicile.

« Elle a ajouté être désolée d’avoir causé une mobilisation importante. Actuellement prise en charge par ses parents qui ont été informés de ses déclarations, la jeune fille fera l’objet d’une procédure pour dénonciation d’infraction imaginaire », ajoute le parquet. « L’enquête nécessitera de réunir les éléments relatifs à sa personnalité, susceptibles d’éclairer les raisons de son comportement », précise-t-on.