Meurtre de Victor dans les Landes : l’adolescent a été victime d’un guet-apens, 2 mineurs mis en examen


Le corps de Victor a été retrouvé enterré à Yzosse. Son père avait signalé sa disparition le jour même.

Le corps sans vie de Victor, 17 ans, a été retrouvé enterré dans un champ à Yzosse (Landes) ce dimanche en fin de journée. Deux adolescents ont été mis en examen dans cette affaire, l’un de 16 ans pour « assassinat » et sa petite amie qui était aussi l’ex-petite amie de la victime, pour « complicité d’assassinat ».

Les deux suspects ont rapidement été arrêtés ce dimanche et le tueur présumé âgé de 16 ans a indiqué où se trouvait le corps de Victor.

Ce dernier pensait retrouver son ex-petite amie ce samedi soir lorsqu’il a quitté le domicile de son père à Yzosse, près de Dax. Ce rendez-vous dans un lieu isolé était en fait un guet-apens. L’adolescent de 17 ans s’est retrouvé face au petit ami de la jeune fille, dans un « lieu isolé » a indiqué le parquet dans un communiqué.

Les deux suspects s’étaient mis d’accord

La jeune fille de 16 ans a expliqué aux gendarmes que « ce rendez vous devait permettre à son ami de donner « une bonne correction » à son ex-petit ami, tout en concédant que son compagnon lui avait confié à plusieurs reprises sa volonté de le tuer », a indiqué le procureur de la République Rodolphe Jarry, ajoutant que les deux mineurs s’étaient entendus « pour donner rendez-vous à la victime le samedi 1er février en soirée à Yzosse (…) en lui faisant croire que seule la jeune fille s’y présenterait ».

De son côté, le jeune mis en cause lui aussi âgé de 16 ans a donné une version un peu différente des faits, expliquant aux enquêteurs que cette rencontre devait permettre d’obtenir des explications du jeune Victor.


Un bâton et une paire de gants

Le mis en cause s’est tout de même présenté au rendez-vous une paire de gants et un bâton selon les premiers éléments de l’enquête. Face aux gendarmes, il a raconté qu’une dispute avait éclaté puis une bagarre « à l’issue de laquelle il a finit par serrer le cou de la victime avant de lui frapper la tête au sol à plusieurs reprises ».

Constatant que l’adolescent était décédé, le mis en cause a décidé d’enterrer le défunt dans un champ quelques mètres plus loin. Cet adolescent de 16 ans s’est évadé ce mardi en début d’après-midi de la gendarmerie de Dax, durant sa garde à vue, pendant une vingtaine de minutes. Il a été rapidement rattrapé par les gendarmes alors qu’il était parti en courant dans une rue à proximité.

Une information judiciaire ouverte

Ce mardi, le parquet de Dax s’est dessaisi au profit du pôle criminel du parquet de Mont-de-Marsan, afin qu’une information judiciaire du chef d’assassinat soit ouverte. Les deux suspects ont été déférés et présentés à un juge pour enfants en fin de journée.

L’adolescent a été mis en examen « pour assassinat et évasion au cours d’une garde à vue ». Sa petite amie du même âge, qui était l’ex-petite amie de la victime, a été mise en examen quant à elle pour « complicité d’assassinat ». Cette dernière a été laissée libre sous contrôle judiciaire tandis que le tueur présumé a été placé en détention provisoire.