Militaires tués au Burkina : Une cagnotte en ligne pour aider les familles des victimes


Le maître Cédric de Pierrepont et le maître Alain Bertoncello ont été tués lors de l'opération au Burkina. (photos marine nationale)

Une cagnotte en ligne a été lancée par le commando Hubert de Saint-Mandrier (Var) auquel appartenaient Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, les deux militaires tués lors de l’opération pour libérer les otages, au Burkina Faso.

Ils ont donné leur vie pour libérer les quatre otages qui étaient retenus par plusieurs ravisseurs au Burkina, dont deux Français enlevés le 1er mai au Bénin. Une cérémonie d’hommage national en l’honneur de Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello aura lieu ce mardi matin aux Invalides à Paris.

Leurs camarades ont décidé d’ouvrir une cagnotte en ligne sur la plateforme Leetchi pour venir en aide « aux compagnes et famille » de leurs « frères d’armes morts au combat, pour la plus noble des causes » peut-on lire sur le descriptif.

A la mi-journée ce lundi, près de 1900 personnes avaient déjà participé à cette cagnotte, pour un montant dépassant les 66 000 euros. Vous pouvez y participer ici.

Mise à jour 14 mai 2019 : Cette cagnotte n’a pas été créée par le commando Hubert lui-même mais par des membres de cette unité d’élite à laquelle appartenaient les deux militaires tués, une information confirmée par la préfecture maritime de Toulon. Les dons iront donc bien aux familles des deux militaires.