Moselle : Un octogénaire tue sa compagne par balles dans une maison de retraite et se suicide.

Illustration. (Shutterstock)

L’homme, âgé de 89 ans, a abattu sa compagne de plusieurs balles.


Le drame a eu lieu dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de Fameck en Moselle, dans la nuit de samedi à dimanche.

Plusieurs coups de feu

L’octogénaire a tiré plusieurs fois au pistolet sur sa compagne âgée de 90 ans. Il s’est ensuite donné la mort.

C’est un surveillant qui a découvert les corps des deux pensionnaires, lors de sa ronde à 1 heure du matin. Malgré le vacarme qu’ont pu causer les tirs, personne ne les aurait entendus.

Une détention d’arme légale

Selon plusieurs témoins, le couple semblait amoureux, rapporte Le Républicain Lorrain. Les résidents disposaient chacun d’une chambre dans l’établissement. L’octogénaire se serait rendu à son domicile en voiture pour récupérer le pistolet. D’après les premiers éléments de l’enquête, il était licencié dans un club de tir et détenait l’arme légalement.

Une cellule psychologique a été mise en place au sein de l’EHPAD.