Mulhouse : Un gendarme de 45 ans se suicide avec son arme de service

Illustration. (shutterstock)

Un gendarme de Mulhouse (Haut-Rhin), âgé de 45 ans, a mis fin à ses jours avec son arme de service. Il était père de deux enfants de 10 et 14 ans.

Dramatique nouvelle pour la gendarmerie nationale. Bruno G., lieutenant et commandant du peloton de surveillance et d’intervention (PSIG) de Mulhouse s’est donné la mort ce jeudi en utilisant son arme de service indique La Voix du Gendarme.

Son corps a été découvert au bord d’un canal à Illzach. Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de recherches et à la section de recherches.

Bruno G., 45 ans, était marié et père de deux enfants âgés de 10 et 14 ans. Les circonstances du drame et les raisons de son geste fatal restent à déterminer. Le militaire avait débuté sa carrière à l’escadron de gendarmerie mobile de Wissembourg (Bas-Rhin).

Il s’agirait du douzième suicide dans les rangs de la gendarmerie nationale depuis le début de l’année, après le suicide d’un militaire de 50 ans dans l’Indre, début octobre.