Mystérieux coronavirus chinois : un premier cas détecté à Seattle aux États-Unis


Illustration. (Shutterstock)

Un premier patient contaminé par le mystérieux coronavirus chinois a été détecté à Seattle, une ville de l’État de Washington aux États-Unis, a annoncé ce mardi le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC).


Hospitalisé la semaine dernière pour une pneumonie, un homme a été diagnostiqué comme étant contaminé par le coronavirus apparu en Chine il y a quelques semaines indique le New York Times.

Le patient a récemment voyagé à Wuhan dans le centre de la Chine, où les premières contaminations ont été recensées. Son état de santé serait très dégradé selon le quotidien américain.

Des cas au Japon et en Thaïlande

Le virus apparu il y a près d’un mois sur un marché de Wuhan, une ville de 11 millions d’habitants, qui est de la famille du Sras (syndrome respiratoire aigu sévère) touche désormais plusieurs grandes villes chinoises, dont Pékin et Shanghai.

Le pays a par ailleurs recensé ce mardi 77 nouveaux cas. Un total de 291 cas ont été confirmés et 922 patients sont en observation, a annoncé dans un communiqué la Commission nationale de la Santé.


Ces dernières 76 heures, plusieurs malades ont aussi été recensés au Japon, en Corée du Sud, en Thaïlande, et un cas suspect a été découvert en Australie.

Le virus se transmet entre personnes

Ce lundi, un scientifique chinois renommé de la Commission nationale de la santé a déclaré à la chaîne de télévision d’État CCTV que le virus se transmettait entre personnes.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) se réunira mercredi pour déterminer s’il convient de déclarer une « urgence de santé publique de portée internationale ».