Nanterre : Après avoir braqué une femme et son bébé pour une voiture, ils se lancent dans une course-poursuite avec la police


Illustration. (Jose Hernandez Camera 51 / Shutterstock)

Les policiers ont retrouvé le véhicule volé peu après les faits et sont parvenus à interpeller les trois suspects. Ils sont été placés en garde à vue.

Trois individus au visage dissimulé et munis d’armes de poing ont braqué une femme qui se trouvait avec un bébé de 20 mois, à bord d’un SUV de type Range Rover Evoque, dans le quartier Zilina à Nanterre, ce mercredi en fin de journée. Les agresseurs ont fait sortir de force la conductrice et ont posé le bébé au sol, avant de s’emparer du véhicule et de prendre la fuite. L’alerte a été donnée et les policiers du secteur se sont mis à sa recherche.

Les fonctionnaires de la Brigade anticriminalité (BAC) de Nanterre ont repéré le SUV vers 19h30, qui était en circulation à proximité de la commune de Bezons, une ville du Val-d’Oise située à côté de Nanterre. Trois individus étaient à bord.

Le conducteur a refusé de s’arrêter lorsque les policiers lui ont ordonné et a accéléré. Il s’est rapidement engagé sur l’A86 à pleine vitesse, en direction de Rueil-Malmaison, pour échapper aux forces de l’ordre. Des renforts ont été demandés.

Le chauffard a fait une sortie de route peu après dans le chemin du halage à Nanterre, une rue qui longe la Seine. Le véhicule volé étant endommagé, les fuyards ont décidé de prendre la fuite en courant, en direction de la maison d’arrêt. Deux ont été rattrapés et se sont opposés à leur interpellation. Le troisième est parvenu à prendre la fuite et s’est introduit dans un chantier.


Il reste plus d’une heure sur un pont au dessus de l’autoroute

Le fuyard s’est retrouvé coincé par les policiers et a alors escaladé un pont au dessus de l’autoroute, avant de tenter de descendre sur les voies. Les forces de l’ordre l’ont mis en garde sur le fait qu’il risquait de provoquer un grave accident et de se blesser grièvement. Le suspect a finalement choisi de rester au dessus de l’autoroute pendant près d’une heure, refusant de se rendre. La circulation a été coupée par mesure de sécurité.

Les sapeurs-pompiers ont été sollicités et se sont déplacés. La situation a pu alors se débloquer : les policiers de la Brigade anticriminalité départementale de nuit des Hauts-de-Seine (BAC 92N) ont utilisé une nacelle du véhicule des pompiers, pour arriver à hauteur du fuyard qui a été interpellé.

Les trois hommes ont été placés en garde à vue. Aucun blessé n’est à déplorer après cette délicate intervention de police.

Un évadé de prison interpellé au même moment à Clichy

Durant cette même soirée, les policiers de Seine-Saint-Denis ont interpellé un homme au volant d’une voiture volée qui venait de refuser de se soumettre à un contrôle, à Saint-Ouen. Les forces de l’ordre ont ouvert le feu durant la course-poursuite. Le chauffard s’était évadé de prison le mois dernier. Il est en garde à vue.