Narbonne : L’auteur des tags injurieux devra écrire une lettre d’excuses à Emmanuel Macron.

Illustration. (Gérard Bottino / Shutterstock)

Le mis en cause avait été interpellé après l’Acte III des Gilets Jaunes.


L’homme avait été interpellé à la suite d’une dénonciation. La justice lui reprochait le traçage de tags injurieux sur le palais de justice de Narbonne, le 1er décembre dernier : « Macron décapitation » et « Mange tes morts », notamment.

Une lettre d’excuses au président de la République

Ce père de famille, âgé d’une trentaine d’années, n’était pas connu de la justice jusqu’alors. Il a fait l’objet d’une composition pénale, rapporte Midi Libre. Il devra suivre un stage de citoyenneté, et écrire un courrier d’excuse à l’attention du président de la République.