Nîmes : Un jeune de 20 ans abattu par des tirs de Kalachnikov durant la nuit


Illustration. (photo Remy Buisine ©)

Grièvement blessé par balle, un jeune homme a succombé à ses blessures dans la nuit de dimanche à lundi, à Nîmes (Gard).


Une fusillade a éclaté ce dimanche vers minuit, dans le quartier du Chemin bas d’Avignon, à hauteur de l’avenue De Lattre de Tassigny à Nîmes. Des riverains ont alerté la police.

Les policiers ont convergé vers la zone où avaient eu lieu les tirs et y ont trouvé une centaine de personnes massées autour d’une victime. Un jeune homme, âgé de 20 ans, se trouvait en arrêt cardio-respiratoire après avoir été blessé par balle, selon une source policière.

Les fonctionnaires ont alerté les pompiers, tout en prodiguant les gestes de premiers secours à la victime. Lorsque ces derniers sont arrivés, ils ont pris le relais, mais le jeune homme a succombé à ses graves blessures vers minuit et demi.

D’après des témoignages recueillis sur place, les malfaiteurs ont fait irruption dans cette avenue à bord d’un 4×4. Un tireur a ouvert le feu sur la victime avec une Kalachnikov, puis le véhicule a pris la fuite, d’après cette même source.

Le jeune homme décédé a été identifié et n’était pas connu des services de police. Le parquet a ouvert une enquête qu’il a confiée au Service régional de la police judiciaire (SRPJ).

Des tirs dans le même quartier durant la matinée

Plusieurs fusillades ont récemment eu lieu dans des quartiers sensibles de Nîmes, notamment Pissevin et Chemin bas d’Avignon, où s’opèrent des trafics de stupéfiants.

Ce dimanche vers 10h50, des habitants ont alerté la police après avoir aperçu des individus encagoulés et porteurs d’armes longues errer dans le quartier du Chemin bas d’Avignon. Plusieurs coups de feu ont été tirés, sans faire de victime. La police judiciaire a également été saisie de cette affaire.

On ignore pour le moment si cet événement est lié au meurtre qui s’est produit le soir-même dans ce quartier.