Œuvre de Banksy volée au Bataclan : 6 suspects interpellés en Isère et en Haute-Savoie puis écroués


L’œuvre de Banksy avait été réalisée à la fin du mois de juin 2018. (photo Remy Buisine)

Elle était apparue le 26 juin 2019 sur la porte d’une sortie de secours du Bataclan à Paris. L’œuvre de Banksy intitulée « La jeune fille triste » a été dérobée en janvier dernier avant d’être retrouvée en Italie le 10 juin. Plusieurs suspects ont été interpellés en France et incarcérés.


L’enquête concernant le vol de l’œuvre du célèbre street artist britannique Banksy en hommage aux victimes de l’attaque terroriste du 13-Novembre 2015 a subitement accéléré. Le 10 juin dernier, les carabinieri ont annoncé avoir retrouvé « La jeune fille triste » à Teramo (Italie), au fin fond d’une ferme des Abruzzes, lors d’une opération menée en présence de policiers français.

Un peu plus de quinze jours après cette annonce, six hommes ont été déférés devant un juge d’instruction parisien, ce vendredi, au terme de leur garde à vue à la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) de la préfecture de police de Paris.

Deux des six suspects ont été mis en examen pour « vol en bande organisée » et les quatre autres pour « recel de vol en bande organisée ». Tous ont été placés en détention provisoire. Ils ont été interpellés mardi en Isère, dans le Rhône, le Var, dans le Puy-de-Dôme et en Haute-Savoie, précise Le Dauphiné.

L’œuvre « La jeune fille triste » avait été tracée au pochoir sur l’une des portes de sortie de secours du Bataclan, par laquelle s’étaient enfuis de nombreux spectateurs du concert après l’assaut des terroristes le 13 novembre 2015.

Des malfaiteurs avaient découpé la porte à la meuleuse dans la nuit du 26 au 27 janvier 2019. Un acte qui avait suscité une vive indignation.