Olivier Véran veut une révision des règles de prescription de la chloroquine


Olivier Véran le 19 avril 2020. (capture écran vidéo)

Le ministre de la Santé a réagi après la publication d’une étude parue dans la revue The Lancet alertant sur des traitements du Covid-19 dont l’hydroxychloroquine.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé ce samedi avoir saisi le Haut Conseil de la Santé Publique, après la publication d’une étude parue dans la revue The Lancet, qui alerte sur l’inefficacité et les risques de certains traitements dont l’hydroxychloroquine.

« J’ai saisi le HCSP pour qu’il l’analyse et me propose sous 48 heures une révision des règles dérogatoires de prescription », a déclaré le ministre dans un tweet.

Cette étude a été menée sur 96 000 patients. Dans ses résultats, elle recommande de ne pas prescrire de chloroquine ni son dérivé en dehors des essais cliniques. Ces molécules augmenteraient le risque de décès et d’arythmie cardiaque, fait savoir l’étude, qui précise que cette hypothèse doit être vérifiée.

Par ailleurs, deux autres études affirment que l’hydroxychloroquine est inefficace contre le Covid-19. Elles ont été publiées récemment dans la revue britannique British Medical Journal (BMJ) et ont été menées par une équipe de chercheurs français pour l’une et chinois pour l’autre.