Panne des numéros d’urgence : un enfant de 28 mois est décédé en Vendée, une enquête ouverte


Illustration. (shutterstock)

La préfecture de Vendée a annoncé qu’un enfant âgé de 28 mois était décédé suite à la panne technique qui a entravé l’accès aux numéros d’urgence, ce mercredi soir.

« Le décès d’un jeune enfant d’un an et demi a été constaté et déploré ce matin », a annoncé le préfet de la Vendée, Benoît Brocardt, au cours d’une conférence de presse, évoquant un « drame » survenu dans le contexte de la panne des numéros d’urgence.

La mère de l’enfant a tenté de contacter le SAMU durant une heure, avant de finalement trouver un numéro d’appel direct sur les réseaux sociaux explique France Bleu. Le SAMU 85 a reçu son appel à 08h21. Elle a expliqué que son fils était en arrêt cardio-respiratoire. Avant l’arrivée des secours, la mère de famille a reçu des instructions par téléphone pour débuter les gestes de réanimation, en vain. Le décès de l’enfant a été prononcé à 09h25. Une enquête a été ouverte afin de déterminer ce qu’il s’est exactement passé.

De son côté, l’Agence régionale de santé (ARS) n’évoque pas « à ce stade » de « dysfonctionnement ». « C’est grâce à l’enquête administrative qu’on le saura », a précisé le directeur général de l’ARS des Pays-de-la-Loire, Jean-Jacques Coiplet.

Trois autres incidents graves recensés

Ce jeudi matin, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a également annoncé que trois incidents graves avaient été recensés suite à cette panne liée à un problème technique de l’opérateur Orange. Une personne ayant une « maladie cardiovasculaire » « serait décédée » dans le Morbihan, faute d’avoir « pu joindre les services de secours à temps », a-t-il détaillé. « Deux autres incidents cardio-vasculaires à la Réunion », a ajouté le ministre.