Paris : A scooter en plein transport de cocaïne, il percute par accident… une voiture de la BAC


Illustration. (Obatala-photography/shutterstock)

Un jeune homme de 18 ans à scooter roulait à contresens lorsqu’il a percuté une voiture sur le VIIIe arrondissement de Paris ce lundi après-midi. Il s’agissait d’un véhicule… de la brigade anticriminalité (BAC). Le contrevenant transportait quelques dizaines de grammes de cocaïne. Il a été placé en garde à vue.

Il ne s’attendait certainement pas à croiser la route de la police de cette façon. Un homme sur un scooter de 125cc circulait à contresens sur une piste cyclable vers 15 heures, lorsqu’il a percuté une voiture banalisée de la BAC sur l’avenue Marceau. Un contrôle a débuté avec l’appui d’un autre équipage de police.

Et les forces de l’ordre sont alors allées de surprise en surprise. Le jeune homme de 18 ans n’avait pas la carte grise ni l’attestation d’assurance du deux-roues. Les vérifications ont aussi montré qu’il n’était pas titulaire du permis de conduire nécessaire pour ce type de véhicule. Le test de dépistage des stupéfiants s’est ensuite révélé positif : le jeune majeur, déjà connu des services de police, avait consommé de la cocaïne.

34 bonbonnes de cocaïne

Puis il a avoué aux policiers qu’il transportait des bonbonnes de cocaïne. 34 ont été trouvées sur lui. Cette drogue est vendue en moyenne 70 euros le gramme en France, la saisie représente donc près de 2400 euros à la revente.

Était-il en pleine livraison dans la capitale ? Les dealers qui viennent servir leurs clients à domicile – une méthode souvent appelée « Uber shit » par les forces de l’ordre – sont désormais nombreux, notamment dans les grandes métropoles. Le jeune homme a été placé en garde à vue. L’enquête a été confiée au commissariat de l’arrondissement et permettra de mettre au jour les activités frauduleuse du mis en cause.