Paris : De nouvelles pharmacies cambriolées durant la nuit, plusieurs interpellations


Illustration. (Shutterstock)

Deux pharmacies de la capitale ont été cambriolées dans la nuit de mercredi à jeudi, tout comme la nuit précédente. Mais cette fois, les policiers ont interpellé plusieurs individus.


Deux pharmacies et deux boulangeries ont été la cible de groupes de cambrioleurs dans la nuit de mardi à mercredi dans le centre de la capitale. Des vols par effraction commis dans des commerces restés ouverts la journée, en cette période de confinement et de crise sanitaire. Les policiers n’étaient pas parvenus à interpeller les auteurs.

La nuit dernière vers 3 heures du matin, une pharmacie située au 31 rue de Lübeck dans le XVIe arrondissement a été cambriolée. Les auteurs ont forcé la porte coulissante de l’établissement et l’alarme s’est déclenchée. Les policiers n’ont pas tardé à arriver sur place et ont interpellé trois individus qui ont été placés en garde à vue. Ces derniers avaient 100 euros en numéraire sur eux, qui provenaient de la pharmacie.

Trois autres suspects interpellés en flagrant délit

Environ une demi-heure plus tard, une seconde pharmacie a été cambriolée, cette fois dans le XVIIIe arrondissement, au 10 bis avenue de Saint-Ouen. Les malfaiteurs ont forcé le rideau de fer puis les portes coulissantes. Les policiers de la Brigade anticriminalité (BAC) sont rapidement arrivés sur les lieux et ont interpellé trois mineurs en flagrant délit.

Ces derniers venaient de dérober quelques rouleaux de pièces, des rasoirs ainsi qu’une boite de Doliprane. Ils ont été placés en garde à vue. L’enquête a été confiée à la sûreté territoriale (ST) de Paris. Les policiers ont pu notamment s’appuyer sur les vidéosurveillances du PVPP (Plan de Vidéo-Protection pour Paris).