Paris : Un conducteur renverse volontairement un homme près des Champs-Élysées, la police l’interpelle


Le suspect a été interpellé par les policiers au moment des faits. (capture écran vidéo/DR)

Un automobiliste a délibérément renversé un homme à proximité des Champs-Élysées à Paris (VIIIe), ce lundi en début d’après-midi, avant d’être interpellé par la police. Il a été placé en garde à vue.

Plusieurs vidéos amateurs ont été diffusées sur les réseaux sociaux ce lundi après-midi et montrent un homme qui est brutalement renversé par un conducteur au volant d’une BMW. La victime n’a été, par miracle, que légèrement blessée.

Tout a commencé vers 14h50 ce lundi lorsque cet automobiliste a percuté l’arrière d’une Ferrari stationnée sur l’avenue George V, tout près des Champs-Élysées. Un acte semble-t-il volontaire, d’autant qu’il a heurté la voiture deux fois. Plusieurs employés de la société de location de véhicules de luxe qui se situe à côté, ont vu ce qu’il se passait et sont sortis. L’un a alerté la police, tandis que le second est allé au contact du chauffard.

La situation a alors dégénéré. L’automobiliste a redémarré, fonçant sur l’employé qui a été renversé, échappant de peu au pire. Quelques instants après, alors que le chauffard vient de faire une marche arrière, manquant une seconde fois d’écraser la victime, des policiers de la Brigade territoriale de contact (BTC) interviennent. Ils mettent en joue l’auteur des faits qui est rapidement maîtrisé et interpellé. Âgé de 34 ans, il a été placé en garde à vue. (Attention les images ci-dessous peuvent choquer les plus sensibles)

Une troisième vidéo amateur a été filmée par le rappeur Brulux – suivi par plus de 540 000 personnes sur Instagram – qui a publié la vidéo sur Snapchat, et qui s’en prend verbalement aux forces de l’ordre.

La victime a été transportée à l’hôpital par les sapeurs-pompiers. Elle souffre de douleurs au niveau des poignets et à une cheville mais n’est que légèrement blessée. Selon les premiers éléments, le mis en cause se serait déjà présenté ce dimanche dans cette société et aurait provoqué une altercation, pour des raisons qui restent inconnues. L’enquête a été confiée au commissariat du VIIIe arrondissement.