Paris : Un major de police condamné à 6 ans de prison pour le viol d’une policière


Illustration. (lembi / Shutterstock)

Le jugement intervient presque 10 ans après le début de cette affaire.

Ce procès pour « viol par une personne abusant de l’autorité que lui confèrent ses fonctions » se tenait à huis clos depuis mardi devant la Cour d’Assises de Paris.

Les faits, eux, datent du 8 juin 2009 et se sont déroulés au sein même du ministère de l’Intérieur, place Beauvau à Paris. Ce soir-là, un major de police de 56 ans avait imposé un acte à caractère sexuel à une gardienne de la paix stagiaire de 25 ans.

Son supérieur hiérarchique

Tous deux exerçaient au sein du Service de sécurité du ministère de l’Intérieur (SSMI), et le major était le supérieur direct de la jeune fonctionnaire.

L’agression avait eu lieu lors d’une soirée électorale qui s’était terminée très tard. La gardienne de la paix avait été convaincue par le major de rester dormir sur place, selon ses déclarations.


Il l’aurait plus tard entraînée de force jusqu’aux douches avant de la contraindre à une fellation, puis de la pénétrer digitalement, relate Libération.

Plusieurs témoignages

Des fonctionnaires de police et des victimes de harcèlement ont témoigné à la barre de la Cour d’Assises, contre le major de police.

Ce dernier a finalement été reconnu coupable, et a écopé de 6 ans de prison, révèle Le Point.