Pas-de-Calais : Le maire d’Hesdin placé en garde à vue pour détournement de fonds.


Stéphane Sieczkowski-Samier (Mairie d’Hesdin)

Le plus jeune maire de France, élu en 2014 dans la commune d’Hesdin à l’âge de 22 ans, l’homme est déjà cerné par les affaires…

Stéphane Sieczkowski-Samier, surnommé « le petit Sarko » dont il est admirateur, maire d’Hesdin dans le Pas-de-Calais, été placé en garde à vue ce mercredi dans le cadre d’une enquête pour « détournement de fonds publics ». L’élu, sous étiquette divers-droite, a déjà été mis en examen pour « prise illégale d’intérêt » en février 2017 dans une autre affaire.

Une garde à vue… anticipée par l’édile

Le jeune maire, aujourd’hui âgé de 26 ans, avait fait allusion à une possible garde à vue à venir, lors de ses voeux aux administrés. Il avait alors déclaré qu’il « ne serait pas étonné d’être placé en garde à vue ». La mère de l’édile, Christiane Samier, conseillère municipale, a fait l’objet de la même mesure ce mercredi à 9 heures.

De nombreuses affaires judiciaires en cours

Le jeune homme fait l’objet d’autres enquêtes, notamment pour « acquisition d’armes de troisième catégorie » et « complicité de faux et usage de faux en écriture publique », rapporte Le Parisien. Enfin, le Conseil Constitutionnel l’a déclaré inéligible pour trois ans en 2018 suite au rejet de ses comptes de campagne des législatives de 2017.