Pas-de-Calais : Un gendarme de la brigade de Baupame s’est suicidé


Illustration. (shutterstock)

Un gendarme d’une quarantaine d’années a été retrouvé sans vie ce mardi matin vers 8 heures à son domicile. Il s’est donné la mort avec une arme à feu.

C’est un nouveau drame qui vient frapper la gendarmerie nationale. Un militaire âgé d’une quarantaine d’années, affecté à la brigade de gendarmerie de Bapaume (Pas-de-Calais), a été retrouvé sans vie à son domicile ce mardi matin peu après 8 heures indique La Voix du Nord. Le quadragénaire a mis fin à ses jours en utilisant une arme à feu.

Une enquête a été ouverte et confiée à la section de recherches (SR) de Lille pour déterminer les circonstances du drame. « Aucune autre piste que celle du suicide n’est envisagée », a néanmoins précisé le parquet à nos confrères.

Le défunt souffrait de problèmes personnels et avait fait l’objet de plusieurs arrêts de travail indique le quotidien régional. Son arme lui avait été retirée puis restituée plusieurs semaines plus tard. Les gendarmes des Hauts-de-France sont sous le choc.

Un autre suicide au cours du week-end dans la Manche

Un drame similaire était survenu dans la brigade de Baupame en août 2018. Depuis le début de l’année, il s’agirait du neuvième suicide dans les rangs de la gendarmerie nationale, alors qu’un autre militaire qui venait tout juste d’avoir 30 ans, s’est ôté la vie à Champrépus (Manche), dans la nuit de samedi à dimanche.