« Pendez les blancs » : Le rappeur Nick Conrad écope de 5 000 € d’amende avec sursis


Le rappeur Nick Conrad dans le clip « Pendez les blancs (PLB) ».

Le chanteur était poursuivi pour « provocation directe à commettre des atteintes à la vie » et encourait jusqu’à cinq ans de prison et 45 000 euros d’amende.


Ce mardi 19 mars, le tribunal correctionnel de Paris a rendu son verdict. Le rappeur Nick Conrad, qui avait comparu le 9 janvier, a été condamné à 5 000 euros d’amende avec sursis. Au centre des attentions, son clip diffusé à l’automne intitulé « PLB » (pour Pendez Les Blancs).

Un clip de rap raciste

L’homme, auteur de la chanson et de son clip, originaire de Noisy-le-Grand a suscité un tollé sur internet. Inconnu jusqu’alors, il fait désormais les gros titres pour sa chanson raciste dans laquelle il appelle, entre autres, à « tuer des bébés blancs ».

« Le combat va continuer »

Le tribunal a jugé que Nick Conrad « a outrepassé les limites autorisées de la liberté d’expression dans ce genre singulier qu’est le rap ».

De son côté, le rappeur a affirmé vouloir faire appel de cette décision – plutôt clémente si l’on en croit la peine maximale prévue pour ce délit. Après le verdict, l’intéressé a déclaré : « Je suis déçu mais le combat va continuer », rapporte LCI.