Perpignan : Un jeune homme de 18 ans blessé par balle est entre la vie et la mort


Illustration. (Shutterstock)

Un jeune homme de 18 ans, grièvement blessé par balle ce mardi, a été retrouvé gisant dans la rue, dans la cité Bellevue à Perpignan (Pyrénées-Orientales).

La police a été alertée vers 20h30 par des habitants de la cité Bellevue, située rue Paul Rubens à Perpignan. Ils venaient d’entendre plusieurs coups de feu retentir, accompagnés de cris. Très rapidement, un équipage de la Brigade anticriminalité (BAC) s’est rendu sur place et a aperçu un attroupement de personnes.

Blessé par balle à la gorge

Au milieu du groupe, gisait un jeune homme de 18 ans, touché par balle à la gorge et inanimé. Les témoins tentaient de lui venir en aide alors qu’il était en arrêt cardio-respiratoire, selon une source policière. Les policiers ont pris le relais et lui ont prodigué les premiers soins en attendant l’arrivée des secours.

Défavorablement connu de la police

Arrivés sur place, les pompiers ont pris en charge la victime, dans un état critique, et l’ont conduite au centre hospitalier de Perpignan en urgence absolue. Après avoir subi une opération chirurgicale, le jeune homme se trouvait toujours entre la vie et la mort ce mercredi.

Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire. La piste d’un règlement de compte est privilégiée, d’autant que la victime était défavorablement connue des services de police, notamment pour des faits de trafic de stupéfiants selon cette même source.


Une dizaine d’individus suspects

Les enquêteurs, qui privilégient la piste du règlement de compte, ont appris qu’une dizaine d’individus auraient fait irruption dans la cité peu avant les tirs. Le jeune homme ciblé ne ferait d’ailleurs pas partie des résidents de la cité.

Les individus suspects seraient repartis dans la précipitation, avec une voiture qui a finalement été retrouvée quelques heures plus tard dans le quartier du Vernet, entièrement calcinée, rapporte L’Indépendant. Aucune douille n’a été retrouvée sur place.