Plus de 100 prisonniers du groupe État islamique se sont échappés en Syrie selon un responsable américain


Illustration. (VOA / wikimedia)

Plus de 100 prisonniers du groupe État islamique (EI) se sont échappés des prisons dans lesquelles ils étaient retenus, depuis le début de l’offensive turque, selon un haut responsable américain.

La nouvelle est inquiétante et confirme la fuite de nombreux djihadistes du groupe EI. Selon un haut responsable américain qui s’est exprimé ce mercredi, plus de 100 prisonniers de l’EI se sont enfuis vers la Syrie, depuis le début de l’offensive turque contre les Kurdes.

« Nous dirions que leur nombre est maintenant supérieur à 100. Nous ne savons pas où ils se trouvent », a déclaré James Jeffrey, émissaire américain pour la Syrie, devant la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants américaine.

« Presque toutes les prisons que les Forces démocratiques syriennes (FDS) gardaient sont toujours sécurisées », a-t-il ajouté. « Nous surveillons cela du mieux que nous pouvons. Nous avons encore des gens en Syrie qui travaillent avec les FDS et l’une des priorités sont ces prisons », a précisé James Jeffrey.

Ce mardi soir, la Turquie a annoncé qu’elle ne reprendrait pas son offensive militaire à l’encontre des Kurdes, dans le nord de la Syrie estimant que ces derniers s’étaient retirés des zones frontalières.