Policier noir traité de «vendu» : la Youtubeuse Nadjélika écope de quatre mois de prison avec sursis

Nadjélika Bamba avait été filmée au moment des faits. (capture écran/DR)

La Youtubeuse Nadjélika Bamba qui avait été filmée en marge d’une manifestation d’hommage à Adama Traoré, en juin 2020, alors qu’elle insultait un policier noir, a été condamné ce jeudi à quatre mois de prison avec sursis et 1500 euros d’amende.

« Honte sur toi ! T’es de leur côté, t’as pas honte ! ». Ce sont les mots qui ont été lâchés par Nadjélika Bamba, le 2 juin 2020 à Paris, durant une manifestation d’hommage à Adama Traoré et contre les « violences policières », envers un policier noir en uniforme. Cette Youtubeuse âgée de 25 ans a écopé ce jeudi d’une peine de quatre mois de prison avec sursis. Elle devra également verser 1500 euros de dommages et intérêts au policier au titre du préjudice moral, et 1600 euros pour ses frais de justice.

La jeune Youtubeuse, suivie par 570 000 personnes sur la plateforme de vidéos, avait été jugée en son absence le 6 octobre dernier. Elle a été reconnue coupable « d’outrage aggravé envers une personne dépositaire de l’autorité publique ».

La victime avait déposé plainte après avoir été insultée et s’est constituée partie civile. « Vendu, vendu, vendu ! » avait aussi scandé la foule au moment des faits.