Policier percuté dans le Puy-de-Dôme : le mineur au volant mis en examen pour «tentative d’homicide»


Illustration Actu17 ©

L’intervention, qui a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi à Clermont-Ferrand, a failli coûter la vie à un policier qui tentait d’intercepter deux fuyards à bord d’une voiture volée. Le fonctionnaire a été grièvement blessé à une jambe, de même que trois autres policiers plus légèrement touchés. Le chauffard qui lui a foncé dessus est un mineur, et il vient d’être mis en examen.

Ce jeudi, un mineur de 17 ans a été mis en examen notamment pour « tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique » à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), rapporte Le Parisien. La veille vers 3h30 du matin, une patrouille de la brigade canine avait repéré l’utilitaire Citroën Nemo signalé volé qu’il conduisait, à Riom. Lorsque les policiers avaient voulu le contrôler, il avait refusé d’obtempérer.

Une course-poursuite s’était engagée et le conducteur avait forcé un barrage, percutant un policier de la brigade anticriminalité (BAC) et le traînant sur une vingtaine de mètres. Ce dernier avait été grièvement blessé à une jambe. Trois autres fonctionnaires avaient été touchés plus légèrement et souffraient de « contusions », selon une porte-parole de la police.

Les deux fuyards, âgés de 17 ans et défavorablement connus des services de police, avaient été interpellés et placés en garde à vue peu après.

Le passager laissé libre, le chauffard mis en examen

« Le juge des libertés et de la détention devrait se prononcer dans la soirée [ce jeudi] » concernant le placement en détention provisoire du chauffard, a indiqué le parquet de Clermont-Ferrand. Sorti de prison « il y a un an », le suspect a également été mis en examen pour « recel de véhicule volé, conduite sans permis, refus d’obtempérer et rébellion ».


Son passager a été laissé libre à l’issue de sa garde à vue et sera convoqué ultérieurement par un juge d’instruction pour « rébellion ».