Policiers attaqués à Cannes : trois suspects interpellés

Des techniciens de la police scientifique procédant à des constatations sur le lieu de l'attaque. (photo Sébastien Botella/PhotoPQR/Nice Matin/Maxppp)

Trois suspects ont été interpellés dans l’enquête sur l’attaque des policiers à Cannes (Alpes-Maritimes) ce lundi matin, devant le commissariat de la ville. Une enquête a été ouverte pour « tentative d’assassinat sur fonctionnaires de police ».

Les enquêteurs de la police judiciaire de Nice ont interpellé trois personnes dans l’entourage de l’assaillant de Cannes, qui a attaqué des policiers devant le commissariat avec un couteau, ce lundi matin à 06h35. L’agresseur a été neutralisé par balles avant d’être évacué à l’hôpital dans un état grave.

Parmi les trois suspects, l’ancien logeur de l’assaillant et un de ses colocataires selon BFMTV. Ces derniers ont tous été placés en garde à vue pour être interrogés.

L’auteur de l’attaque a été touché de deux balles de riposte des forces de l’ordre. Ce mardi, ses jours ne sont plus en danger. Il sera interrogé dès que son état de santé le permettra a précisé le parquet. Les deux policiers poignardés n’ont pas été blessés, protégés par leur gilet pare-balles.

« Les premières investigations laissent apparaître, qu’une fois immobilisé au sol et interrogé par un policier sur le motif de son acte, l’assaillant aurait répondu : pour le prophète », indique le parquet de Grasse dans un communiqué. « Le parquet national anti-terroriste s’est déplacé sur les lieux et évalue l’opportunité de sa saisine », précise-t-on.

Une perquisition a été réalisée lundi au domicile du mis en cause, un Algérien de 37 ans inconnu des services de police et du renseignement, qui est titulaire d’un titre de séjour italien. Les recherches dans son logement n’ont « mis en exergue aucun élément de radicalisation ou d’adhésion à une organisation djihadiste ».

A ce stade, l’assaillant est poursuivi pour tentative d’assassinat sur personnes dépositaires de l’autorité publique.