Policiers sauvagement agressés à Herblay : un suspect interpellé


La BRI de la préfecture de police de Paris lors d'une intervention le 11 novembre 2020. (Illustration/photo Actu17)

Un homme a été interpellé ce mardi soir dans l’enquête sur l’agression sauvage de deux policiers à Herblay (Val-d’Oise) survenue le 7 octobre dernier.


Près de deux mois après l’agression ultra-violente de deux policiers à Herblay, un suspect a été interpellé par les policiers de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) et du RAID ce mardi soir à Nanterre (Hauts-de-Seine) selon une source proche de l’enquête. Il a été placé en garde à vue.

Les deux victimes affectées à l’antenne de Cergy de la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) de Versailles, avaient été sauvagement agressées par trois individus alors qu’elles étaient en mission de surveillance. Ces dernières ont été soudainement repérées et dérangées par leurs agresseurs qui étaient parvenus à leur dérober leurs armes de service, avec lesquelles ils avaient ouvert le feu. Au total, sept coups de feu ont été tirés, six ont touchés les policiers.

Les deux policiers avaient été grièvement blessés. L’un, âgé de 30 ans, a eu son pronostic vital engagé durant plusieurs jours.

Un suspect a déjà été mis en examen

Un homme âgé de 28 ans, bien connu des services de police, a déjà été mis en examen dans ce dossier des chefs de « tentative de meurtre sur personnes dépositaires de l’autorité publique » et « détention non autorisée d’arme de catégorie B en réunion ». Il a été placé en détention provisoire. Un troisième suspect est toujours recherché.


« Ce sont des actes de grande sauvagerie, (…) une sauvagerie qui est devenue quotidienne, contre des policiers, dont personne ne pouvait manifestement ignorer qu’ils étaient policiers », avait déclaré le ministère de l’Intérieur Gérald Darmanin, le lendemain des faits.

La brigade criminelle de la police judiciaire de Versailles est en charge de l’enquête qualifiée en « tentative de meurtre sur personne dépositaire de l’autorité publique en bande organisée ».