Procès Kulik : Willy Bardon aurait avalé un cachet après le verdict, il est dans un état grave à l’hôpital


Willy Bardon a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle ce vendredi soir. (DR)

Condamné à 30 ans de réclusion criminelle par la Cour d’assises de la Somme pour enlèvement et séquestration suivis de mort et le viol d’Elodie Kulik en 2002, Willy Bardon est « en réanimation, dans un état grave », annonce le procureur de la République ce vendredi soir.

Willy Bardon est actuellement en réanimation à l’hôpital. Après le verdict le condamnant à 30 ans de réclusion criminelle, il aurait avalé un cachet qu’il aurait sorti de sa poche, avant d’être évacué en urgence à l’hôpital Amiens sud à 20h35. Pour l’heure, l’objet ou le produit qu’il a ingéré n’a pas été identifié.

L’un de ses avocats, Me Stéphane Daquo, a indiqué que son pronostic vital était engagé.

Condamné à 30 ans de réclusion criminelle

L’homme a été reconnu coupable par les jurés de l’enlèvement, de la séquestration et du viol d’Elodie Kulik en janvier 2002. Ces derniers l’ont toutefois acquitté au bénéfice du doute, pour le meurtre de la jeune femme de 24 ans. La condamnation n’est pas assortie d’une peine de sûreté.