Rhône : Le Youtubeur en infraction donne une fausse identité aux CRS, et se fait trahir par un fan

Illustration. (Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock)

Une connaissance l’a reconnu et l’a appelé par son prénom… Alors qu’il avait donné une autre identité aux policiers.


Une scène assez cocasse s’est déroulée vendredi après-midi en plein contrôle routier, à Dardilly dans le Rhône. Des motards de la CRS autoroutière étaient affairés, lorsqu’une grosse BMW noire a déboulé. Ils ont décidé de contrôler son conducteur, sans reconnaître qu’il s’agissait d’un youtubeur connu de l’Est lyonnais.

Sans permis, il se fait passer pour son frère

L’automobiliste dépourvu de permis de conduire a alors décliné l’identité de son frère au lieu de la sienne, sans sourciller. Mais alors qu’il se trouvait sur le trottoir en attente des vérifications d’usage, l’improbable s’est produit.

Son subterfuge tombe à l’eau

De l’autre côté de la rue, une connaissance a reconnu le Youtubeur et a crié son prénom… Juste assez fort pour que les policiers l’entendent également. Ce grand moment de solitude a été interrompu par le bruit des menottes. Lorsque les policiers ont passé l’identité réelle du conducteur aux fichiers, il ont pu voir la longue liste de ses antécédents judiciaires.

Usurpation d’identité

Selon Le Progrès, la justice a déjà condamné à plusieurs reprises le blogueur pour « ses vidéos tonitruantes ». Il s’en était notamment pris aux homosexuels, se mettant à dos plusieurs associations qui avaient déposé plainte pour « incitation à la haine et à la violence envers un groupe de personnes en raison de leur orientation sexuelle ».

Cette fois-ci, le youtubeur est poursuivi pour « défaut de permis » et « usurpation d’identité ».