Rouen : Un policier aurait demandé à une plaignante une photo de ses seins, une enquête ouverte


Illustration. (biDaala_studio / Shutterstock)

Un policier du commissariat de Rouen (Seine-Maritime) est visé par une enquête de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN). Il aurait demandé à une femme venue déposer plainte, de lui envoyer une photo de ses seins.


Les faits présumés se sont déroulés en octobre dernier. Une femme s’est présentée au poste de police situé sur le boulevard de l’Yser à Rouen pour déposer une plainte pour violences conjugales explique 76actu. C’est un brigadier de police qui a reçu la plaignante et qui a pris sa déposition.

Le policier aurait repris contact plus tard avec cette femme par l’intermédiaire d’un SMS, dans lequel il lui demandait si elle était d’accord pour lui envoyer une photo de sa poitrine. La plaignante a déposé une seconde plainte, cette fois contre le fonctionnaire.

Le parquet de Rouen a confié l’enquête à l’IGPN et le matériel informatique du policier en cause a été saisi.

Il affirme qu’il œuvre pour une association de lutte contre le cancer du sein

Selon le média local, le policier a expliqué que sa demande était en lien avec son rôle de bénévole pour l’association « Les Rubans roses », qui lutte contre le cancer du sein.


Il aurait ajouté qu’il réalisait à ce titre des photos montrant la poitrine de femmes. Néanmoins, les enquêteurs ont appris qu’il y aurait d’autres plaignantes, notamment de l’époque où le policier travaillait à Caen (Calvados).