Saint-Nazaire : Deux adolescents de 14 et 15 ans interpellés pour deux vols à main armée


Illustration Actu17 ©

Deux adolescents ont été identifiés puis interpellés par les policiers de la sûreté urbaine de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) cette semaine, dans le cadre d’une enquête sur deux vols à main armée commis au début du mois de septembre.

Le travail des policiers a permis de remonter jusqu’aux deux jeunes suspects qui étaient jusqu’ici inconnus de leurs services. Ces deux adolescents âgés de 14 et 15 ans sont accusés d’avoir braqué deux commerces en l’espace de 24 heures il y a un mois. Ils ont fini par reconnaître les faits face aux multiples éléments récoltés.

Le premier braquage a eu lieu mercredi 9 septembre vers 21 heures. Deux individus qui portaient un masque de protection respiratoire ainsi qu’une capuche, ont fait irruption dans le Carrefour Market situé sur le boulevard du Dr René Laennec, à Saint-Nazaire. Ils ont menacé le personnel avec une arme de poing. Après s’être emparé du fond de caisse qui contenait 221 euros, l’un des auteurs a tiré une fois dans le plafond et le duo a pris la fuite.

Sur place, les policiers ont retrouvé une douille de calibre 9 mm. A peine l’enquête ouverte, les fonctionnaires ont appris le lendemain qu’un second braquage très similaire s’était produit vers 15 heures, dans un bureau de tabac se trouvant dans la rue du Perthuischaud. Cette fois, les deux auteurs ont dérobé 680 euros, là encore sous la menace d’une arme de poing.

L’un des suspects était devant les policiers

Les enquêteurs de la brigade de sûreté urbaine en charge des investigations ont exploité les images de vidéosurveillances des deux établissements. Tenues similaires et démarches semblables… Ils ont constaté que les auteurs étaient les mêmes dans les deux vols à main armée.


Le coup d’œil d’un enquêteur s’est révélé important pour la suite. Alors qu’ils interrogeaient les riverains du Carrefour Market, l’un des policiers a remarqué un adolescent à l’attitude plutôt suspecte. Ce dernier portait justement les mêmes chaussures que l’un des braqueurs et avait une démarche semblable. Une étrange coïncidence qui a poussé les fonctionnaires à procéder à son contrôle d’identité.

Âgé de 15 ans, l’adolescent scolarisé dans un lycée professionnel de la commune était en possession d’un ticket de caisse. Il s’agissait d’un achat réalisé dans un supermarché, le jour du premier braquage. Une piste que les policiers ont – naturellement – étudié. La consultation des vidéosurveillances du supermarché en question leur a permis de constater que l’adolescent était accompagné d’un autre jeune du même âge ce jour-là.

Exclus de leur lycée au moment des faits

Les enquêteurs ont ensuite appris qu’il s’agissait de l’un des meilleurs amis du suspect âgé de 14 ans, et que les deux adolescents avaient été exclus de leur lycée… durant la période où les deux vols à main armée ont été commis. Un élément de plus qui a conduit à l’interpellation des deux jeunes qui ont été placés en garde à vue.

Lors de la perquisition de leurs domiciles, les policiers ont retrouvé les vêtements qu’ils portaient lors des deux braquages ainsi qu’une boite vide de cartouches de 9 mm. Les deux adolescents ont fini par reconnaître les faits durant leurs auditions. L’arme qu’ils ont utilisée n’a pas été retrouvée à ce stade, elle aurait été cédée à une autre personne.

Les deux mis en cause ont été déférés devant un juge des enfants ce vendredi, en vue de leur mise en examen.

Autre affaire impliquant un mineur dans le Val-d’Oise. Un adolescent de 16 ans a été mis en examen et écroué cette semaine. Il est accusé d’avoir agressé et dépouillé une femme âgée de 81 ans à son domicile, avec deux complices.