Seine-Saint-Denis : Une policière s’est suicidée à Drancy


Illustration Actu17 ©

Une policière âgée de 27 ans s’est suicidée ce jeudi à Drancy en Seine-Saint-Denis.

Sandra était affectée à la 21ème Compagnie d’intervention (CI) de la Direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC). Elle s’est donné la mort ce jeudi matin avec son arme de service, dans sa voiture qui se trouvait dans le parking de son logement, nous indique une source policière.

La fonctionnaire a été retrouvée sans vie par son compagnon, lui aussi policier, vers 11h15. Ce dernier qui est sous le choc, a été pris en charge. Les raisons de son geste sont pour l’heure inexpliquées. Une enquête a été ouverte par l’Inspection générale de la police nationale (IGPN).

Des suicides en hausse chez les forces de l’ordre

Il s’agirait du 47ème suicide depuis le début de l’année dans les rangs de la police nationale, selon un décompte non officiel. Un chiffre en forte progression. 35 policiers et 33 gendarmes ont mis fin à leurs jours en 2018.

Un « barbecue de la colère » ce vendredi à Biarritz, en marge du G7

Les deux syndicats majoritaires dans le corps des gardiens de la paix, Alliance Police Nationale et Unité SGP-FO, ont décidé d’organiser un « barbecue de la colère » à Biarritz (Pyrénées-Atlantique) ce vendredi à 18 heures, à l’occasion du G7.


Les deux organisations syndicales entendent répondre et dénoncer la note du Directeur générale de la police nationale (DGPN) Éric Morvan, datant du mois de mai dernier, dans laquelle il invitait la hiérarchie policière à « organiser des temps de loisirs collectifs » comme des « barbecues », des « sorties sportives » ou des « pique-niques avec les familles », pour lutter contre contre « les idées noires ». Une marche blanche sera également organisée à la rentrée, en septembre.

Près de 13 200 policiers et gendarmes sont mobilisés à l’occasion du G7 qui se tiendra du 24 au 26 août.