Slogans «Suicidez-vous» durant la manifestation des Gilets jaunes : un homme interpellé et déféré


Illustration. (Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock)

Un homme est accusé d’être parmi ceux qui ont scandé « suicidez-vous, suicidez-vous » aux forces de l’ordre samedi 20 avril à Paris, durant la manifestation des Gilets jaunes. Il doit être jugé en comparution immédiate ce lundi.


Le suspect a été interpellé et placé en garde à vue ce samedi. Il a été identifié par les policiers, soupçonné d’avoir pris part au groupe d’individus qui a hurlé « suicidez-vous » à plusieurs reprises aux forces de l’ordre en faisant des doigts d’honneur, place de la République à Paris, le 20 avril dernier lors de la manifestation des Gilets jaunes.

Le parquet avait annoncé l’ouverture d’une enquête dès le lendemain des faits. L’homme a été déféré ce lundi au parquet de Paris qui a décidé que le mis en cause sera jugé en comparution immédiate pour « outrages en réunion à personne dépositaire de l’autorité publique ».

L’outrage en réunion à l’encontre d’une personne personne dépositaire de l’autorité publique est passible de 2 ans de prison et 30.000 euros d’amende par l’article 433-5 du code pénal.

Plus de 30 suicides depuis le 1er janvier

Des faits qui se déroulent alors que plus de trente membres des forces de l’ordre, dont 29 policiers nationaux, ont mis fin à leurs jours depuis le 1er janvier. Un chiffre en forte hausse.

Christophe Castaner a inauguré ce lundi matin à Paris, une cellule «alerte prévention suicide».