Sri Lanka : L’EI revendique les attentats, dernier bilan d’au moins 321 morts et plus de 500 blessés


Le groupe État islamique vient de revendiquer les attentats au Sri Lanka qui selon le dernier bilan, ont fait au moins 321 morts et plus de 500 blessés.

L’EI revendique ce mardi les attaques sanglantes visant des églises et des hôtels de luxe au Sri Lanka.

Il y a quelques heures, plusieurs groupes de discussions pro-Daesh sur la messagerie chiffrée Telegram, ont diffusé des photos de plusieurs terroristes présumés qui auraient participé aux attentats et derrière lesquels il est possible de voir le drapeau de l’organisation terroriste.

Pour l’heure, ces photos n’ont pas été authentifiées.

Le gouvernement sri-lankais a annoncé ce mardi que les attentats avaient été commis « en représailles à Christchurch ».

Deux frères sri-lankais musulmans parmi les kamikazes

Par ailleurs, deux frères sri-lankais musulmans qui faisaient partie des kamikazes auteurs des attaques, et qui ont joué un rôle clef dans ces attaques, ont été identifiés par les autorités. Le Sri Lanka a annoncé ce mardi qu’un quatrième hôtel de luxe avait été visé par un attentat dimanche, mais que l’attaque avait échouée.

D’autre part, au moins 45 enfants et adolescents, dont un bébé de 18 mois, ont été tués au cours de ces attentats a annoncé ce mardi l’ONU à Genève. Des chiffres qui pourraient encore évoluer.

A ce stade, 40 suspects ont été arrêtés par les autorités.

Le pays reste en alerte

La situation reste tendue dans le pays, notamment à Colombo où une alerte a été diffusée ce mardi dans tous les commissariats, au sujet d’un fourgon qui transporterait des explosifs selon plusieurs journalistes sur place.