Strasbourg : Un bureau de police attaqué aux cocktails Molotov et aux mortiers d’artifice


Illustration. (JPstock/shutterstock)

Le bureau de police de Hautepierre à Strasbourg (Bas-Rhin) a été la cible d’une attaque aux cocktails Molotov et aux mortiers d’artifice ce jeudi en fin de journée. Les auteurs ont pris la fuite.


Plusieurs individus ont attaqué le bureau de police de Hautepierre vers 17h15 ce jeudi indique une source policière. Deux fonctionnaires de police se trouvaient à l’intérieur à ce moment-là. Ils ont d’abord constaté un jet de pierre sur l’une des fenêtres. Ce n’était que le début d’une vague de violences.

Les agresseurs ont ensuite jeté plusieurs cocktails Molotov, dont l’un qui a explosé entre les véhicules de police stationnés. Un policier est rapidement intervenu pour éviter que les flammes se propagent. Des mortiers d’artifice ont également été tirés. Une policière souffre d’acouphènes et a reçu un arrêt de travail d’une semaine.

Un groupe d’agresseurs revient et recommence

Un peu plus tard vers 18h15 alors que les auteurs avaient pris la fuite, les techniciens de la police scientifiques se sont rendus sur place pour effectuer des prélèvements, dans le but de pouvoir récolter des traces et indices permettant l’identification de suspects. Des CRS avaient également été déployés pour anticiper d’autres faits similaires.

C’est justement ce qu’il s’est produit : un groupe d’individus est revenu s’en prendre aux forces de l’ordre en utilisant de nouveau des mortiers d’artifice. Les CRS ont répliqué par des moyens lacrymogènes. Aucun des agresseurs n’a pu être interpellé. Une enquête a été ouverte et confié au commissariat de Strasbourg.


En avril dernier, des individus avaient tenté d’incendier le bâtiment qui abrite le poste de police de la Meinau, au cocktail Molotov. Une vidéo amateur avait été diffusée sur les réseaux sociaux.