Syrie : Au moins 15 morts dont 4 américains dans une attaque suicide revendiquée par l’EI.


(capture écran vidéo Twitter)

Un attentat suicide a fait au moins 15 morts ce mercredi à Manbij, dans le nord de la Syrie. Quatre américains font partie des victimes. L’attaque a été revendiquée par le groupe EI.


L’attentat aurait fait au moins 15 morts selon l’observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), dont 4 américains, deux soldats et deux civils. Trois autres soldats ont été blessés.

Un kamikaze s’est fait exploser au passage d’une patrouille de soldats américains affirme l’EI dans sa revendication. L’attaque visait un restaurant de Manbij où les soldats américains s’arrêtent de temps en temps pour manger durant leurs patrouilles racontent des habitants cités par le New York Times.

Des images de vidéosurveillance montrant le moment de l’explosion ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

Le retrait américain de Syrie se poursuit

La ville de Manbij a été reprise par les Forces démocratiques syriennes (FDS, dominées par les miliciens kurdes) avec le soutien des États-Unis, en 2016, alors qu’elle était contrôlée par l’EI.

L’attentat survient seulement quelques jours après l’annonce de Washington, indiquant que du matériel militaire était retiré de Syrie. Donald Trump avait ordonné peu avant le rapatriement des troupes américaines.

Le président des États-Unis avait justifié sa décision en expliquant que l’EI avait été « vaincu » en Syrie. Une déclaration très contestée par des membres de son administration, des élus du Congrès, mais également par des pays alliés.