Tarn : Une femme présentant de nombreux hématomes décède, son compagnon interpellé


Illustration Actu17 ©

Un homme âgé de 43 ans a été placé en garde à vue ce mardi soir à Mazamet (Tarn). Sa compagne est décédée peu après sa prise en charge par le SAMU. Elle était couverte d’hématomes.


La piste d’un féminicide est à l’étude. Les secours ont été alertés vers 18h15 ce mardi soir. En arrivant au domicile d’une femme situé rue André Blattes à Mazamet, ils ont trouvé cette dernière inconsciente. Âgée de 55 ans, elle présentait de nombreux hématomes partout sur le corps, notamment sur la tête selon une source policière.

Les policiers sont également arrivés sur les lieux. Malheureusement, la quinquagénaire a été déclarée morte par le médecin du SAMU peu après, malgré le travail des secours pour la sauver.

Il ne donne que peu d’explications

Dans l’habitation, les forces de l’ordre ont interrogé un homme qui se trouvait avec la défunte. Ce dernier qui était fortement alcoolisé, a expliqué aux policiers qu’il avait une relation avec cette dernière depuis environ 5 mois.

Il a ensuite déclaré qu’ils s’étaient endormis ensemble pour faire une sieste et qu’il n’avait ensuite pas réussi à la réveiller. L’homme qui est âgé de 43 ans, n’a par ailleurs donné aucune explication au sujet des nombreux hématomes présents sur le corps de la quinquagénaire.


Connu des services de police

Il a été placé en garde à vue différée et conduit en cellule de dégrisement. Ce dernier apparaît à plusieurs reprises au fichier de traitement des antécédents judiciaires (TAJ, le fichier des forces de l’ordre). Le couple n’était en tout cas pas connu pour des faits de violences conjugales.

L’enquête a été confiée au commissariat de Mazamet. La piste du féminicide est étudiée par les policiers. Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime était connue pour être dépressive.

Mise à jour 19 décembre 2019 : Le compagnon de la défunte a été mis hors de cause et remis en liberté ce jeudi. La quinquagénaire était dans un état de santé précaire et avait consommé beaucoup d’alcool.

L’homme a fait appel aux secours car il n’arrivait plus à réveiller sa compagne. Il a ensuite pratiqué un massage cardiaque à la victime, ce qui aurait causé les hématomes découverts sur le corps de cette dernière. La piste criminelle est écartée.