Toul : Un collégien mis en examen après avoir diffusé des vidéos de décapitation sur Snapchat

Illustration. (nikkimeel/Adobe Stock)

Un adolescent âgé de 15 ans scolarisé à Toul (Meurthe-et-Moselle) a été mis en examen ce week-end après avoir diffusé des vidéos de décapitation sur Snapchat. Il a été placé en liberté surveillée préjudicielle.

Un mineur de 15 ans scolarisé en 3ème au collège Amiral-de-Rigny à Toul a été placé en garde à vue ce vendredi après avoir diffusé trois vidéos de décapitation sur le compte Snapchat de sa classe indique L’Est Républicain. Une enquête a alors été ouverte pour « diffusion de l’enregistrement d’images relatives à la commission d’atteintes volontaires à l’intégrité de la personne ».

L’adolescent a été mis en examen ce samedi du même chef. « Il a été placé en liberté surveillée préjudicielle, il sera donc suivi par des éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse », a précisé le procureur de la République de Nancy, François Pérain, au quotidien régional.

« Ce mineur de 15 ans a déjà été expulsé de deux autres collèges mais depuis son arrivée au collège Rigny, il ne s’était pas fait remarquer », avait mentionné le magistrat ce vendredi, au quotidien régional. Trois élèves avaient demandé à s’entretenir avec la principale de l’établissement ce vendredi, après avoir vu ces terribles images.