Toulouse : Étranglé par son agresseur, il perd connaissance et se fait voler toutes ses affaires


Un homme a été étranglé puis volé sur la place Jeanne d'Arc à Toulouse. (capture écran Google view)

Les policiers sont parvenus à identifier l’auteur présumé de cette violente agression. Ce dernier était en prison lorsqu’il a été placé en garde à vue. Il venait d’être incarcéré dans le cadre d’une autre affaire.

Il n’a rien vu venir. Un homme de 31 ans a été étranglé par derrière par un individu, en pleine rue, vers 6 heures du matin sur la place Jeanne-d’Arc de Toulouse (Haute-Garonne). Des faits qui se sont produits au début du mois de novembre dernier.

L’agresseur a poursuivi l’étranglement sur sa victime, qui s’est effondrée par terre, perdant connaissance. Lorsqu’elle a repris conscience, son téléphone, son argent et tous ses papiers avaient disparu.

Sa carte bancaire utilisée par le voleur à 15 reprises

Peu après, le trentenaire a constaté que sa carte bancaire avait été utilisée à 15 reprises en mode « sans contact », pour un montant total atteignant 150 euros. L’auteur des faits a tenté également de réaliser 8 autres transactions, en vain.

La victime a déposé plainte et une enquête a été immédiatement ouverte et confiée à la Brigade criminelle et de répression des atteintes aux personnes (BCRAP).


L’agresseur présumé reconnait les faits

Le travail des policiers qui se sont appuyés sur les vidéosurveillances, a porté ses fruits. Un suspect a été identifié. Ce dernier qui est âgé de 29 ans, se trouvait à la maison d’arrêt de Seysses, suite à une condamnation pour des faits de cambriolage.

Placé en garde à vue, l’homme a reconnu être l’auteur de cette agression. Il doit être jugé ce jeudi au tribunal correctionnel de Toulouse en comparution immédiate. Son séjour en prison risque donc de se prolonger.