Tours : Deux gendarmes hors service blessés en portant secours à un homme frappé par une vingtaine d’individus


Illustration Actu17 ©

Deux gendarmes ont été blessés en intervenant dans une violente rixe opposant une trentaine d’individus ce jeudi soir à Tours (Indre-et-Loire). Ces derniers qui étaient hors service, ont été frappés et blessés.

Une violente rixe s’est déroulée sur l’avenue du Grammont à Tours ce jeudi vers 21h45. Une trentaine d’individus âgés de 16 à 20 ans, dont certains étaient armés de barres de fer ou de battes de baseball, étaient en train de s’affronter lorsqu’un équipage de police municipale est arrivé à leur hauteur. Les protagonistes ont alors pris la fuite.

Les policiers ont tout de même demandé du renfort. Les fuyards étaient en effet en train de s’en prendre à des passants. Plusieurs équipages de la police nationale se sont rapidement déplacés. Lorsqu’ils sont arrivés sur place, les fonctionnaires sont tombés sur deux gendarmes hors service, tandis que les protagonistes s’étaient dispersés.

Frappés par derrière

Les deux militaires ont expliqué aux policiers qu’ils avaient aperçu un jeune homme qui était roué de coups par une vingtaine d’individus, à proximité de leur caserne située avenue de Grammont, et qu’ils étaient intervenus pour le secourir. C’est alors qu’ils ont été à leur tour pris pour cible et violemment frappés par ces mêmes individus.

L’un des gendarmes présentait une plaie à la tête, tandis que le second se plaignait de douleurs à une main. Conduits à l’hôpital, les deux hommes se sont vu attribuer 4 jours d’Incapacité totale de travail (ITT).


Ils ont également déposé plainte dans la soirée, en expliquant avoir été frappés par derrière à coups de bâtons, sans que l’on sache si leurs agresseurs avaient connaissance de leur qualité de gendarme. Quant à l’individu qu’ils défendaient, il n’a pas été retrouvé.

Un suspect de 18 ans en garde à vue

Peu après 22 heures, les policiers qui effectuaient des patrouilles dans le secteur ont aperçu plusieurs jeunes hommes, dont certains étaient munis de barre de fer. L’un qui est âgé de 18 ans a été interpellé et placé en garde à vue.

Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de la commune. Une rivalité entre jeunes de deux quartiers de la ville serait à l’origine de la rixe selon les premiers éléments.