Une trentaine d’armes à feu dont 21 Kalachnikovs saisies en Belgique après l’interpellation de deux Français


Illustration Actu17 ©

Une importante saisie d’armes a été réalisée en Belgique après l’interpellation de deux personnes en France.

La police belge a mis la main sur une trentaine d’armes à feu dont 21 fusils de type Kalachnikov lors de trois perquisitions à Ravels et dans le quartier anversois de Borgerhout détaille Le Figaro. Des opérations de police qui font suite à l’interpellation de deux Français le 5 octobre dernier a indiqué le parquet d’Anvers dans un communiqué.

Les deux mis en cause étaient munis d’un sac de sport contentant « quatre kalachnikovs, une arme à feu, quatre chargeurs et 250 cartouches », précise le parquet. Dès le départ de l’enquête ouverte en France, un lien avec la Belgique et la criminalité qui sévit notamment dans la région d’Anvers, a été identifié. C’est ainsi que la police a procédé à ces perquisitions.

De la cocaïne et 150 000 euros en liquide

Les forces de l’ordre belges ont également saisi une quinzaine de chargeurs, notamment de Kalachnikov. La police fédérale a découvert des « documents avec des formules chimiques et des numéros de conteneurs », de la cocaïne et près de 150 000 euros en numéraire.

Lors de cette enquête ouverte pour « association de malfaiteurs, violation de la loi sur les armes et la drogue et blanchiment d’argent », une femme de 38 ans et un homme âgé de 42 ans de nationalité néerlandaise ont été interpellés.