Val-de-Marne : Une femme gravement brûlée dans l’incendie de son appartement, un pompier blessé


Une femme a été gravement brûlée dans l’incendie de son appartement à Ivry-sur-Seine. (capture vidéo Twitter / @avo_tonoyan)

L’habitante du logement en feu a été évacuée dans un état grave. Dans l’intervention, un pompier a été plus légèrement blessé.

Les premiers intervenants sur cet incendie, qui aurait pu s’avérer mortel, sont des policiers qui étaient en mission de contrôle du confinement, non loin du sinistre. Peu avant midi, l’équipage s’est rendu en urgence au pied d’un immeuble situé place du Général-de-Gaulle près du Cimetière Parisien, à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), relate Le Parisien.

Une habitante en danger

Un feu d’appartement faisait rage au deuxième étage du bâtiment, et une épaisse fumée noire s’élevait dans le ciel. Les policiers ont rapidement aperçu une personne visiblement très paniquée qui s’agitait à l’une des fenêtres de cet étage. En contrebas, une dizaine de témoins tentaient de lui venir en aide, vainement, en attente de l’intervention des pompiers.

Une soixantaine de personnes évacuées

Immédiatement, l’équipage de police a procédé à l’évacuation des habitants toujours dans l’immeuble. Au total, une soixantaine de personnes ont été mises à l’abri des épaisses et toxiques fumées noires. Ils ont ensuite mis en place un périmètre de sécurité pour écarter les badauds et permettre de faciliter l’intervention des pompiers.

Brûlée à 40%

Les soldats du feu ont usé de plusieurs échelles pour atteindre le deuxième étage et évacuer l’habitante gravement blessée. Cette femme, âgée de 34 ans, a été brûlée à environ 40% et transportée vers l’hôpital Percy de Clamart (Hauts-de-Seine) avec un pronostic vital engagé.

D’après les premières constatations, l’incendie aurait pris dans la chambre de ce logement, précise le quotidien francilien. Dans l’intervention, un pompier a été également blessé et pris en charge en « urgence relative ». Au terme de l’intervention, les autres habitants de l’immeuble ont pu regagner leurs logements.