Val-d’Oise : Il se filme menaçant et armé d’une Kalachnikov, le RAID intervient à son domicile


Illustration. (©PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/Maxppp)

Un quadragénaire exhibait un fusil d’assaut tout en se montrant menaçant dans une vidéo publiée en ligne. Un internaute a donné l’alerte.

« Ceux qui viennent chez moi, je vais les tuer ! » assurait Brahim devant l’objectif d’une caméra, Kalachnikov en main. C’est finalement le RAID qui est venu chez lui, jeudi matin à Saint-Ouen-l’Aumône (Val-d’Oise).

L’intervention des policiers d’élite faisait suite au signalement d’un internaute qui venait de visionner une vidéo du quadragénaire publiée sur le réseau social Bigo Live, rapporte Le Parisien. Dans cette séquence, l’homme manipule un fusil d’assaut tout en proférant des menaces et montre en gros plan une cartouche de calibre 7,62 mm dédiée à son arme.

Dès que le signalement a été effectué, les policiers de Cergy ont tout mis en œuvre pour identifier l’auteur de la vidéo. Il pouvait s’agir d’un canular, mais aussi d’un forcené prêt à passer à l’acte. Aussitôt localisé, le RAID est intervenu au domicile du suspect, ce jeudi.

Le RAID donne l’assaut

Vers midi, les policiers d’élite ont constitué une colonne d’assaut et ont pénétré dans son appartement situé dans la rue Gioacchino Rossini, près du lycée Edmond-Rostand. L’habitant, âgé de 42 ans, a été interpellé sans qu’il n’oppose de résistance. Le fusil d’assaut a été retrouvé et saisi. Il s’agissait d’une Kalachnikov démilitarisée.


Brahim, sans emploi et nécessitant l’usage d’un fauteuil roulant pour se mouvoir, été placé en garde à vue au commissariat de Cergy pour s’expliquer sur les faits. Il a ensuite été libéré et devrait être de nouveau convoqué par les enquêteurs, dans le cadre d’une procédure ouverte pour « menaces de mort ».