Val-d’Oise : Les faux policiers arrêtent les automobilistes et encaissent les amendes en espèces


Illustration Actu17 ©

Vêtus de noir et arborant un insigne tricolore, les faux policiers n’hésitaient pas à intercepter des automobilistes sur l’autoroute.

Jeudi dernier, les (vrais) policiers ont interpellé deux individus suspects, âgés de 61 et 16 ans, à Cormeilles-en-Parisis dans le Val-d’Oise. Un automobiliste a déposé plainte car il avait été intercepté par une patrouille de police plutôt singulière, le 19 août, alors qu’il circulait sur l’autoroute A15 non loin de Cergy.

Un faux contrôle de police

Les deux hommes, vêtus de noir et portant un insigne bleu-blanc-rouge, l’ont arrêté en se présentant comme étant des policiers. Ils lui ont reproché la commission d’une infraction au Code de la Route en lui assurant qu’ils abandonneraient les poursuites s’il s’acquittait de 90 euros en cash.

Les faux policiers l’ont même escorté jusqu’à un distributeur automatique de billets pour qu’il puisse payer l’amende, relate Le Parisien.

Le doute s’installe

C’est à l’issue de ce curieux événement que le doute est né dans l’esprit de l’automobiliste. Il s’est alors rendu au commissariat et a finalement déposé plainte pour cette escroquerie.


Immédiatement, les enquêteurs ont débuté leurs recherches et ont pu retrouver la trace des suspects.

Une Ford Focus à son nom…

Ils n’ont pas eu de mal à remonter jusqu’aux deux malfrats, notamment en exploitant les enregistrements de vidéosurveillance. La Ford Focus utilisée pour intercepter les automobilistes était la voiture personnelle de l’un des suspects…

Des badges et insignes

C’est dans cette voiture qu’ils ont été interpellés, et les enquêteurs sont allés de surprise en surprise. Dans l’habitacle, ils ont trouvé un badge « Sécurité », une médaille « police » ainsi qu’un insigne accroché au pare-soleil.

L’exploitation technique de leurs smartphones et ordinateurs a mis en lumière des recherches internet effectuées au sujet du montant des amendes pour contraventions au Code de la Route.

Les victimes recherchées

Face aux enquêteurs, les deux mis en cause ont avoué avoir agi de la sorte à cinq reprises. Les policiers quant à eux n’ont pour l’instant pu identifier que deux victimes.

Ils invitent les personnes ayant eu un contact avec les deux suspects à joindre la Sûreté Urbaine de Cergy par téléphone, au 01.34.43.20.74 ou 01.34.43.26.03/04, ou bien en se présentant directement à l’hôtel de police de Cergy.

L’adolescent a été déféré devant le juge des enfants et le sexagénaire comparaîtra devant la justice en novembre prochain.