Valenciennes : Un gendarme se suicide avec son arme de service


La gendarmerie de Valenciennes. (capture écran Google)

Le corps sans vie d’un gendarme de 38 ans a été retrouvé dans son logement de service à Valenciennes (Nord), dans la nuit de vendredi à samedi. Ce dernier s’est donné la mort en utilisant son arme.


La gendarmerie nationale a perdu l’un des siens. Benjamin B. était un maréchal des logis âgé de 38 ans. « Le corps sans vie d’un gradé de 38 ans affecté à la brigade de gendarmerie de Valenciennes a été découvert dans son logement de service, peu après minuit », dans la nuit de vendredi à samedi explique la gendarmerie des Hauts-de-France dans un communiqué.

« Seul au moment des faits, ce gradé qui était en instance de séparation aurait utilisé son arme de service pour mettre fin à ses jours », peut-on également lire. Une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances de la mort de ce militaire. La police nationale a été chargée de l’enquête par le parquet.

« Face à ce terrible drame, nos pensées sont tournées vers la famille de ce gradé et vers ses camarades », a écrit la gendarmerie pour conclure son communiqué.

Il s’agirait du premier gendarme à se suicider depuis le 1er janvier alors qu’au moins 17 ont mis fin à leurs jours en 2019. Dans le même temps, au moins 4 policiers nationaux ont commis l’irréparable depuis le début de l’année. 59 autres se sont ôter la vie l’année dernière.