Variante du Covid-19 : un Conseil de défense convoqué en France, plusieurs pays coupent leurs liaisons avec le Royaume-Uni


Le palais de l'Élysée. (photo Flickr)

Plusieurs pays européens ont rapidement décidé de prendre de nouvelles mesures suite à l’apparition d’une nouvelle souche du Covid-19 au Royaume-Uni. Paris a organisé un Conseil de défense à 17 heures.

Le gouvernement britannique a décidé de reconfiner Londres et le sud-est de l’Angleterre dès ce dimanche, après une forte augmentation des contaminations liée à une nouvelle souche du coronavirus. Les Pays-Bas, la Belgique ainsi que l’Italie, ont annoncé l’arrêt des liaisons depuis le Royaume-Uni. L’Allemagne envisage de son côté « sérieusement » de suspendre les vols provenant du Royaume-Uni, mais également de l’Afrique du Sud où une variante du Covid-19, la « 501.V2 » a été détectée.

Paris travaille sur ce dossier et souhaite une coordination européenne selon une source proche du gouvernement citée par Le Parisien. La France pourrait également prendre la décision de suspendre les vols en provenance des îles britanniques.

Emmanuel Macron s’est entretenu avec la chancelière Angela Merkel et les deux têtes de l’exécutif européen, Ursula Von der Leyen et Charles Michel précise le quotidien francilien. En outre, un Conseil de défense sanitaire se tiendra à 17 heures, en urgence et en visioconférence.

Les Pays-Bas ont indiqué tôt ce dimanche matin que « l’échantillonnage d’un cas » dans le pays « début décembre, a révélé la même souche virale que celle observée au Royaume-Uni ». « Voyager à l’étranger comporte un risque important de propagation du coronavirus. Ne voyagez que si c’est absolument indispensable », recommandent désormais les autorités néerlandaises. D’autre part, l’Autriche pourrait prendre des mesures similaires.

Une nouvelle souche « hors de contrôle »

Le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock, a prévenu que cette nouvelle souche était « hors de contrôle » et qu’il serait « très difficile de la garder sous contrôle jusqu’à ce qu’un vaccin soit déployé ». Les cas de Covid-19 ont presque doublé à Londres au cours des dernières semaines.

L’OMS a indiqué qu’outre « des signes préliminaires que la variante pourrait être plus contagieuse », elle « pourrait aussi affecter l’efficacité de certaines méthodes de diagnostic », selon des « informations préliminaires ». Néanmoins, « aucune preuve d’un changement de la gravité de la maladie », n’a été constaté à ce stade.