Versailles : Une jeune femme dépose plainte pour viol, un policier de la BRI en garde à vue

Illustration (Adobe Stock)

Une jeune femme de 20 ans affirme avoir été violée par un policier de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) de Versailles (Yvelines). Le fonctionnaire a été placé en garde à vue ce mercredi pour être interrogé.

La version de la plaignante et celle du mis en cause divergent. Un policier de 33 ans affecté à la BRI de Versailles a été placé en garde à vue ce mercredi dans les locaux de la sûreté départementale des Yvelines a appris Actu17, confirmant une information du Parisien. Ce dernier est visé par la plainte d’une jeune femme de 20 ans, qu’elle a déposée dans la nuit de mardi à mercredi.

C’est au cours de la soirée de mardi que le policier a rencontré cette jeune femme, alors qu’il était parti dîner avec quelques collègues dans un établissement situé non loin de l’hôtel de police de Versailles. Ils ont échangé puis sympathisé. Plus tard dans la soirée, le policier et cette jeune femme ont flirté dans l’établissement.

Il confirme le flirte mais nie le viol

Ils se sont ensuite dirigés dans le véhicule de service du fonctionnaire. Le trentenaire et la jeune femme ont continué à s’embrasser, ce qu’il a confirmé. C’est à partir de ce moment là que les versions divergent. La plaignante affirme que le policier, qui n’était pas alcoolisé, voulait l’emmener à l’arrière du véhicule pour avoir un rapport sexuel et qu’elle a refusé. Elle soutient avoir alors subi une pénétration digitale, puis qu’elle a décidé de quitter le véhicule, avant de se rendre au commissariat pour déposer plainte.

Lors de ses premières auditions, le policier qui est connu pour son professionnalisme, a confirmé avoir flirté avec cette femme jusque dans sa voiture, mais nie la suite du récit qu’elle a livré, et donc le viol. Des proches de la plaignante et des collègues du policier en cause doivent être interrogés. La jeune femme va également être examinée par un médecin. Une confrontation doit ensuite être organisée entre le mis en cause et la victime présumée.